Bridgestone présente Air Free, un pneu qui ne manque pas d’air

Un pneu qui ne crève jamais, c’est bien le genre de concept qu’on attend d’une grande marque de pneumatique. Finie la corvée de vérification des pneus ! Enfin, nous n’en sommes pas encore là. Le manufacturier japonais nous présente là un concept qui ne demande qu’à s’améliorer. Focus.

 

Technologie

Ce n’est pas la bande de roulement qui est concernée par cette innovation : il s’agit plutôt des flancs ou de « l’absence de flancs » au sens où on l’entend. La structure qui est généralement composée de fibres et de câbles métalliques est tout simplement absente. On a plutôt l’impression de se retrouver face à un champignon de Paris retourné (ne me dites pas que vous n’en avez jamais retournés), à savoir une myriade de lamelles en résine thermoplastique qui constituent un rayonnage aussi régulier que fascinant.

L’innovation réside bien dans la performance de l’équilibre du couple matière/géométrie qui a permis de faire un pas dans cette recherche qui ne date pas d’hier. A la vue de cette structure, on imagine aisément les rayons ployer sous le poids du véhicule : le premier « exploit » avait permis de supporter un ensemble de 100kg avec une vitesse plutôt modeste de 6km/h ; cette fois les performances sont tout simplement quadruplées puisqu’il est question de pouvoir équiper une voiture de 410kg, et pour une vitesse tout à fait acceptable pour une utilisation citadine, à savoir 60km/h.

Effectivement, les données ne sont plus les mêmes.

air free

air free

Les avantages

Le constructeur japonais annonce que la structure simplifiée du Air Free Concept Tyre permet de réduire considérablement la résistance au roulement à l’instar des modèles de la même marque à grande efficacité énergétique, ce qui restera à tester bien entendu.

Il est donc naturellement question d’une émission de CO2 amoindrie, mais aussi d’une plus grande facilité de recyclage due à la composition même des matériaux utilisés, à l’absence de couches de structures métalliques que l’on a pu connaître jusqu’alors. Cette propriété s’inscrit dans la politique « cradle to cradle » (du berceau au berceau) du constructeur qui consiste à contribuer de façon active à l’utilisation de ressources qui ne laissent aucune trace dans leur recyclage. Le pneu aux 7 vies, c’est peut-être une réalité qui se dessine.

 

Et maintenant ?

Bridgestone l’annonce, ce concept est bien destiné à devenir un pneu d’avenir qui chaussera de « véritables automobiles ». On l’aura noté, les citadines actuelles tournent plutôt autour de la tonne à la pesée et il n’est aujourd’hui question que de 410kg ; la route semble encore bien longue même si un fossé a été franchi.

On remarquera au passage que le détail du 410kg fait penser que le moindre kilo compte dans cette course, on imagine aisément les ingénieurs se taper dans les mains et se congratuler lors des tests en conditions réelles pour chaque avancée. Après tout, Goodyear a essuyé les mêmes doutes avant d’annoncer le premier runflat en 1992, suivi dix ans plus tard par une coopération Bridgestone – Continental.

 

 

Bonus

pneu-bridgestone-vintage

une affiche très particulière

 Une publicité « vintage » du Bridgestone Radial 11, qui reprend les onomatopées de la chanson « Harley Davidson » du duo Gainsbourg-Bardot (en bleu) et ce slogan improbable – « Ce pneu qui vous enflamme » – …qu’on croirait tout droit sorti d’une barricade en feu de mai 68.

 

  6 commentaires pour “Bridgestone présente Air Free, un pneu qui ne manque pas d’air

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *